pierre opale

Avec ses extraordinaires jeux de couleurs qui varient d’une pierre à une autre, l’opale est sans doute la plus fascinante des pierres précieuses. Porter des boucles d’oreilles, un pendentif ou un bracelet serti d’une opale, c’est le gage d’afficher un bijou unique, dont vous ne retrouverez les couleurs sur personne d’autre. Mais c’est aussi entreprendre un passionnant voyage dans le temps et de par le monde, à la découverte de l’histoire, des symboles et des différents types d’opale.

A lire également :

Quelle est l’histoire de l’opale ?

Dans l’Empire Romain comme en Grèce, les Anciens possédaient déjà des opales dans leurs boîtes à bijoux… Dérivant du sanskrit « upala », c’est-à-dire « pierre précieuse » ou encore, selon d’autres interprétations, du latin « Ops », déesse de l’abondance considérée comme la mère de Saturne et la protectrice des nouveaux-nés, l’étymologie de l’opale en dit long sur l’attrait qu’exerça cette pierre dès les premiers temps de sa diffusion.

Pour les Romains, elle est la plus précieuse de toutes. Selon un récit de Pline l’Ancien, elle valut même l’exil au sénateur Nonius, condamné par l’empereur Antoine à quitter le pays parce qu’il possédait… une opale objet de toutes les convoitises !

Quant aux Grecs, à leurs yeux, l’opale avait pour deuxième nom « Pandora », à savoir « celle qui possède tous les dons »…

Le don de changer de couleur selon l’angle et l’intensité de la lumière, le don de charmer mais aussi beaucoup d’autres qualités qui, au fil des interprétations et des civilisations, ont doté l’opale de nombreuses significations, lui conférant un pouvoir symbolique considérable.

Découvrez tous les bijoux avec opale

Quels sont les mythes et les symboles de l’opale ?

La variabilité des nuances de l’opale et le caractère mystérieux de cette pierre qui semble tombée du ciel, dont elle reflète les couleurs et les jeux de lumières, lui ont valu, au fil du temps et des cultures, l’attribution de pouvoirs magiques d’origine céleste. C’est ainsi que de nombreuses légendes sont nées autour des opales. En voici quelques exemples :

  • Pour les Grecs, l’opale est un gage de bonne santé et de beauté, mais elle incarne aussi la clairvoyance et la capacité de lire l’avenir.
  • Pour les Arabes, elle protège contre la foudre et la colère des cieux.
  • Pour certaines tribus australiennes, les opales sont d’anciennes roches où se reflétaient les couleurs de l’arc-en-ciel et qui furent changées en pierres précieuses lors de la création du monde.

Cependant, au cours des siècles, un renversement s’opère dans la signification attribuée à l’opale. Traditionnellement considérée comme capable d’éloigner le mauvais œil et même de rendre invisible, cette pierre précieuse devient, à partir du XIXe siècle, un symbole de mauvais augure.

C’est en France que naît cette superstition, après l’accident subi par le carrosse de Napoléon, nommé Opale par son propriétaire… Mais il est en réalité plus probable que la mauvaise réputation soudaine de l’opale provienne des apprentis joailliers de l’époque, qui en étaient réduits à écorner leur salaire chaque fois qu’ils abîmaient une opale, une pierre à la fragilité notoire.

Si la reine Victoria lutta contre cette superstition en Angleterre (probablement pour des raisons essentiellement économiques, la plupart des opales provenant d’Australie, un pays appartenant alors à la Couronne anglaise…), l’impératrice Eugénie, elle, fut le jouet des rumeurs qui couraient sur le compte de la pierre et refusa toujours, dit-on, d’en porter.

Depuis, heureusement, il semble que la beauté fascinante de l’opale l’ait définitivement emporté sur le reste puisque la pierre a de nouveau les faveurs des élégantes et des coquettes, des filles à la mode et des créateurs !

Associée aux natifs d’octobre, elle est également la pierre symbole du 21ème anniversaire de mariage (noces d’opale). Une occasion à ne pas manquer pour offrir à votre tendre moitié une bague surmontée d’une magnifique opale, comme gage d’amour infini…

D’où viennent les opales ?

Non, les opales ne viennent pas du ciel, comme le pensaient les Anciens, mais bien de la terre, et plus précisément de roches sédimentaires, dont la plupart se trouvent en Australie. C’est de là, et en particulier dans les gisements du Queensland, que proviennent 95% des opales dotées de jeux de lumières, les 5% restants venant des mines d’Ethiopie. Quant aux opales de feu, on les trouve essentiellement en Amérique du Sud (Brésil, Pérou, Mexique) et en Tanzanie.[/vc_column_text][vc_column_text]

Découvrez les pendentifs opale

Quelle est la composition chimique de l’opale ?

A l’œil nu, on distingue deux types d’opales : celles qui affichent des jeux de lumière (le phénomène dit « d’opalescence ») et celles qui en sont dépourvues, communément appelées opales de feu. La présence ou non de jeux de lumière dans une opale dépend de l’organisation des billes de dioxyde de silicium qu’elle contient :

  • dans certaines opales, ces billes affichent une structure rigoureusement symétrique, en forme de pyramide. Les espaces entre les billes sont parcourues de veines d’eau où se réfracte la lumière, créant les effets lumineux caractéristiques de la pierre.
  • Dans d’autres opales, les billes de dioxyde de silicium sont réparties aléatoirement au cœur de la pierre, donnant lieu aux opales dites de feu, sans jeux de lumières.

Avec ou sans jeux de lumière, l’opale se caractérise également par sa haute teneur en eau : entre 5 à 10% pour la plupart d’entre elles mais qui peut aller jusqu’à 30% pour certaines pierres.

Quels sont les différents types d’opales ?

L’on distingue en premier lieu les opales entre celles qui offrent des jeux de lumière et celles qui n’en ont pas. Enfin, une troisième catégorie d’opales se compose des pierres composites, qui ne sont pas des opales pures, mais des pierres composées de fragments d’opales.

     Les opales sans feux

Dépourvues d’effets lumineux, les opales dites sans feu sont principalement de trois types :

  • l’opale commune, d’un blanc laiteux, à l’aspect bariolé. C’est la plus répandue et la meilleur marché.
  • L’opale hyalite : vitreuse, elle offre parfois un aspect fluorescent.
  • Le cacholong, d’un blanc de porcelaine qui reproduit admirablement, dans la joaillerie moderne, les pétales des fleurs.
  • L’opale de feu, ou opale mexicaine, dont le nom provient de sa couleur jaune, orange ou rouge. Cette pierre est réputée pour sa grande beauté.

     Les opales avec feux

On les désigne également comme des opales « nobles », ce sont celles qui présentent des effets d’iridescence, comparables aux couleurs d’un arc-en-ciel. Il s’agit principalement de :

  • l’opale blanche, également appelée opale d’eau, qui peut être translucide ou opaque et présente de magnifiques jeux de lumière.
  • L’opale noire ou semi-noire, de même, est translucide ou opaque avec des jeux de lumière.
  • L’opale de cristal ou opale Jelly, qui est totalement transparente et dépourvue de couleur.
  • L’opale boulder, qui provient des mines australiennes et contient, comme l’opale matrice, un substrat rocheux offrant un étonnant contraste avec les veines colorées et lumineuses de la pierre.
  • L’opale arlequine, qui se distingue par la vivacité de ses feux ressortant sur son fond blanc.
  • Quant à l’hydrophane, elle constitue un intermédiaire fascinant entre les deux grandes catégories d’opales, avec ou sans feux : en effet, elle n’émet de signaux lumineux que si elle est mouillée.

     Les opales composites

Doublets ou triplets, elles sont formées de fragments d’opales assemblés sur un support d’onyx ou de verre teinté et recouverts d’une strate de quartz. De jolis effets de lumière sont ainsi obtenus et, grâce au quartz, la pierre est beaucoup plus solide qu’une opale naturelle. Elle est aussi moins coûteuse !

Quelles sont les différentes formes de l’opale ?

En raison de sa grande fragilité, la taille de l’opale est un travail extrêmement délicat. Néanmoins, il est possible de lui donner une forme :

  • ronde ou ovale ou encore en poire, avec ou sans facettes, afin de la monter sur des bagues ou d’en sertir des pendentifs.
  • de cabochon, c’est-à-dire bombée d’un côté et plate de celui de la monture.
    Souvent cependant, on préférera monter l’opale telle quelle sur certains bijoux. C’est notamment le cas de :
  • l’opale brute, qui garde la forme de la gangue rocheuse dont elle a été extraite
  • l’opale cantera qui reste, elle, enfermée dans sa matrice rocheuse.

Ces deux formes d’opales pourront être portées en guise de pendentif ou de pendants d’oreilles. Dans tous les cas, c’est en solitaire qu’elles seront le mieux mises en valeur.

Quelles sont les opales les plus célèbres du monde ?

De par son charme mystérieux, l’opale est, par excellence, un bijou de reine. Ce n’est donc pas un hasard si la plupart des opales les plus célèbres du monde proviennent de collections royales du monde entier :

  • les opales de la princesse Stéphanie de Belgique, grande collectionneuse de pierres précieuses, qu’on peut désormais admirer au palais de la Hofburg à Vienne ;
  • l’opale « incendie de Troie » de Joséphine de Beauharnais, une opale noire de 700 carats offerte par Napoléon Bonaparte à sa femme, dont on a perdu la trace depuis la Seconde guerre mondiale ;
  • la grande opale de Louis XVIII, appartenant aux bijoux de la couronne et provenant d’un gisement d’opales blanches en Slovaquie ;
  • l’opale « Dieu du soleil », actuellement exposée au musée d’histoire naturelle de Chicago et extraite d’un temple du XVIe siècle découvert au Mexique ;
  • l’opale « olympic australis » qui tient son nom des circonstances de sa découverte, au moment des jeux olympiques de Melbourne et qui, du haut de ses 17 000 carats, est la plus grosse et la plus chère au monde.
  • le bloc d’opales « Panther Opal », dont le pesant (d’or !) de 61,3 kilos est demeuré gravé dans l’histoire des opales australiennes.

Comment porter l’opale ?

Sur des vêtements de couleur foncée ! En effet, plus l’opale reposera sur une toile de fond sombre, sans interférences de lumière, plus elle brillera de tous ses feux. Par exemple, un pendentif opale donnera le meilleur de lui-même sur un pull à col roulé noir, anthracite ou bleu foncé.

Pendentifs et boucles d’oreilles sont des bijoux idéaux pour accueillir une opale, car ils sont, par définition, moins exposés aux chocs ou aux rayures.

Or, l’opale est une pierre extrêmement fragile qui doit être préservée à la fois des heurts et de l’humidité. On trouve cependant de magnifiques bracelets et bagues sertis d’opales, qu’il convient de manipuler avec précaution. Lorsque vous portez votre bague préférée ornée d’une opale, notamment, évitez les grands gestes et les travaux manuels ! Puisqu’il s’agit d’un bijou de reine, après tout, vous n’avez qu’à vous comporter comme si vous en étiez une…

Comment entretenir une opale ?

L’opale est une pierre délicate qui réclame quelques soins particuliers.

  • Tout d’abord, en raison de sa teneur élevée en eau, l’opale craint la chaleur plus que tout. Si vous l’exposez à un climat particulièrement chaud et humide, pendant des vacances par exemple, ou que vous l’oubliez à proximité d’un radiateur, la pierre risque de s’assécher, de se déshydrater et de se fendiller. Sa couleur pourrait également se ternir. Veillez donc à éviter les sources de chaleur et, en été, lorsque le mercure tend à grimper, conservez vos opales dans un endroit frais et sec.
  • Avec son taux de dureté de 6 sur l’échelle de Mohs, contre 10 pour les diamants, l’opale n’est pas une pierre dure, ce qui la rend particulièrement sujette aux rayures. Le port d’une opale est donc incompatible avec les activités physiques, les travaux ménagers, le bricolage…
  • Enfin, certains produits chimiques peuvent également altérer la pureté de l’opale, une pierre dont la beauté sauvage ne s’épanouit, très logiquement, que dans un environnement naturel ! Notamment, si vous aimez vous parfumer avant de sortir, faites-le avant de mettre vos bijoux. Un simple jet d’eau de toilette pourrait être fatal aux couleurs lumineuses de votre pendentif serti d’opale !

Non seulement l’opale est un ornement de choix, qui donnera une touche à la fois précieuse et énigmatique à tous vos looks, mais elle est également utilisée en lithothérapie pour ses vertus apaisantes. Cependant méfiez-vous, si vous portez une opale, elle risque de révéler au grand jour tous vos états d’âme… cette gemme est en effet réputée pour refléter les émotions de son propriétaire. Aussi, mieux vaut attendre d’être de bonne humeur pour porter votre pendentif serti d’opale, afin d’être sûre que celle-ci brillera de tous ses feux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page