Quel collier porter avec un col roulé ?

collier pull col roulé

Si le col roulé est un pull porté auparavant par les hommes, il est aujourd’hui adopté par les femmes et les créateurs en ont fait un vêtement fashion à leur attention… Comment l’harmoniser avec un collier ?

A lire également :

Découvrez la collection complète des colliers proposés sur Beau Pendentif en cliquant sur COLLIER !

Le col roulé et la femme

Sur un pull ou sous-pull, le col roulé a trois particularités.

Premièrement, il est unisexe. Depuis son apparition dans nos dressings vers la seconde moitié du XXe siècle, il orne aussi bien le cou des hommes que des femmes.

Deuxièmement, jusqu’aux années 60, il habillait uniquement les sportifs en plein air, des gardiens de but aux joueurs de hockey.

Troisièmement, à ses débuts, il se matérialisait essentiellement sous la forme de ces gros pulls en laine un peu informes qu’on utilise pour faire du ski ou traîner chez soi, mais en aucun cas pour se faire belle.

Le résultat ? Vous l’avez compris : le col roulé existe depuis toujours, ou presque, mais sa féminisation ne s’est pas faite en un jour.

En réalité, deux facteurs l’ont aidé à devenir une pièce essentielle de la garde-robe féminine :

1) l’apparition de l’élasthanne, un matériau miracle qui a assoupli les textiles et leur a permis d’épouser plus étroitement la silhouette. Soudain, on n’avait jamais rien vu d’aussi sexy qu’un sous-pull blanc ou noir à col roulé, surtout porté avec une mini-jupe et des bottes. Non, non, le XXIe siècle n’a rien inventé…

2) L’adoption du col roulé, par conséquent, par de nombreuses stars de cinéma qui, comme Marylin Monroe, ont soudain vu en lui un moyen efficace de mettre en valeur leur féminité. Mais aussi par des modeuses de l’envergure de Jackie Kennedy qui a eu, en plus, une idée géniale : agrémenter son col roulé d’un collier… tout un art dont nous allons à présent vous parler !

Car, vous vous en doutez, tous les types de colliers ne vont pas avec tous les cols roulés, et tous les cols roulés ne vont pas avec tous les colliers.

Alors, quel collier pour quel col roulé ? C’est la question primordiale que nous nous posons toutes, comme nous nous demandons également quels sont les bijoux que l’on porte avec un chapeau ! Suivez notre guide ci-dessous et vous ne pourrez pas vous tromper !

Profitez également des pendentifs pas cher disponibles dans de nombreuses collections en cliquant sur PENDENTIF !

Choisir un collier selon le type de col roulé

Depuis le siècle dernier, le col roulé a fait des progrès : il se décline maintenant en plusieurs variantes, comme répertoriées ci-dessous. On les parcourt une par une, histoire de bien comprendre de quoi on parle !

     Avec un col roulé classique

Constituant dans un tube étroit et montant qui doit être enroulé sur lui-même (ou simplement replié, selon les modèles) pour atteindre la bonne hauteur (généralement, à mi-cou, mais il est aussi possible de le laisser monter jusqu’au ras du menton), le col roulé classique est un précieux allié de nos hivers… mais aussi de nos looks.

On peut le porter :

  • Sous forme de sous-pull, avec une veste de tailleur, à la Jackie Kennedy. Comme elle, on mise sur un bijou fin pour mettre la naissance du cou (en l’occurrence, du col) en valeur : un simple collier de perles, un collier artisanal ras-du-cou ou encore un pendentif passé à une chaîne courte.
  • Sous forme de pull en laine : le col roulé est alors plus épais et il est préférable d’opter pour un collier matinée ou un pendentif porté à hauteur de poitrine :
    collier matinée

     Avec un col roulé avec décolleté

Austère ou ringard, le col roulé ? Pas du tout, surtout quand il s’autorise à être décolleté. Cette audacieuse combinaison d’un col roulé montant le long du cou et d’une ouverture en triangle ou losange dévoilant la poitrine est d’un glamour fou et se passe le plus souvent de bijoux :
col roulé décolleté
Il est cependant parfaitement possible de l’agrémenter d’un pendentif qui ira se nicher dans la naissance des seins et dont l’éclat discret parachèvera l’effet de surprise créé par ce sexy décolleté spécial hiver.

     Avec un col cheminée

Ce cousin germain du col roulé se contente de monter le long du cou, sans devoir être replié. Même en laine, il est donc plus mince et plus discret, tout en créant un joli port de tête. Et le must est de l’associer à un collier long, de type sautoir. Les petites poitrines peuvent même se permettre une association de plusieurs colliers longs :
collier sautoir sur col roulé

Mais il est également parfaitement possible de profiter du peu d’épaisseur du col cheminée pour l’orner d’un collier plastron, de préférence ethnique :
collier plastron sur col cheminée

     Avec un col ruffle (ou froufrou)

Pour celles qui l’ignoreraient encore, le col ruffle (ou froufou) est en réalité un col montant plissé. En plein dans la tendance, on le retrouve surtout sur des chemisiers, des blouses ou des robes, en dentelle ou en coton. En gros, le col ruffle est une version coquette et travaillée du col cheminée ! Attention cependant, déjà très texturé, il est à manier avec précaution en ce qui concerne les colliers. Interdiction de l’étouffer avec des bijoux ras-du-cou ! Par contre, des chaînes ou colliers très fins de longueurs différentes (allant du collier princesse au sautoir) donneront un charme fou à l’ensemble (et un arrière-goût désuet plein d’élégance à la tenue).

En fonction de la matière du col roulé

Selon qu’il est en laine, en coton, en soie ou en velours, le col roulé appelle un style de collier différent. Petit tour d’horizon.

     Avec un col roulé en laine

Tout dépend, bien sûr, du type de laine…

En laine angora : cette laine très pelucheuse est souvent tricotée à grosses mailles, ce qui produit des cols roulés très imposants, qu’il est préférable de porter tels quels (sans colliers) sous peine d’alourdir la tenue.

En cachemire : il s’agit au contraire d’une laine très fine qui offre un support idéal à tous les types de colliers. Un conseil : éviter les colliers ethniques dont les breloques en métal risqueraient de se prendre dans la laine du col. Une maille filée dans un pull en cachemire, ça se voit et, vu la finesse de la trame, c’est difficilement récupérable. Par contre, pour vous la jouer chic, n’hésitez pas à miser sur un collier en perles, ou encore sur un pendentif et sa chaîne en argent pour un look tout en finesse.
collier sur pull col roulé en cachemire

En laine synthétique : là encore, ce type de laine mélangé à des matières synthétiques donne souvent un maillage assez fin, donc un col roulé compatible avec de nombreux types de colliers : ras-du-cou (de style plastron), princesse (au ras des clavicules) ou matinée (c’est-à-dire sautoir).

Notre astuce mode : sur un col roulé en grosse laine, qui évoque la chaleur des feux de cheminée et les pentes enneigées des montagnes, osez le style d’inspiration rustique avec un collier en perles ou breloques de bois brut.

En fonction de la couleur du col roulé

Enfin, bien entendu, la couleur de votre col roulé est primordiale pour trouver le type de collier le plus adapté. Nous vous proposons ci-dessous quelques associations :

Avec un col roulé beige : un collier métallisé (effet cuivre ou doré) mettra en valeur le coloris de la maille, pour un look chic et épuré.

Avec un col roulé bleu : blanches, les perles de votre collier s’orneront des reflets bleutés du pull et illumineront l’ensemble.

Avec un col roulé rouge : un collier ton-sur-ton (d’une ou deux nuances plus foncées) sera du plus bel effet. L’art d’en mettre plein la vue sans en faire trop !

Avec un col roulé gris : réveillez cette couleur sobre et sérieuse avec un collier d’améthystes ou de turquoises.

Avec un col roulé vert : c’est le collier ethnique et les couleurs brunes qui lui vont le mieux (breloques en bois ou ornées de pierres comme la pierre de lune ou la tourmaline marron).

Avec un col roulé blanc : tout lui va ! Perles de couleur, bijou ethnique en bois ou en métal, l’or ou l’argent : une seule règle, faites-vous plaisir !

Et surtout, au moment de choisir votre collier, oubliez tout ce que vous avez pu entendre sur les cols roulés et leur soi-disant incompatibilité avec les bijoux de poitrine… bien au contraire, et nous espérons que cet article vous l’a démontré, rien de mieux qu’un collier pour féminiser un col roulé un peu épais ou laineux !

Retour haut de page